Publié le 23 Jan 2018

Le vice-président US au Kotel : « Dieu bénisse le peuple juif et Dieu bénisse toujours l’Etat d’Israël »

Le vice-président américain Mike Pence s’est recueilli mardi devant le Kotel (mur occidental), ultime marque de respect envers Israël et les juifs.

M. Pence, kippa noire sur la tête, s’est figé un moment, la main sur la paroi, puis a glissé, selon la tradition, un bout de papier dans les interstices entre les pierres antiques érodées par le temps. Ces papiers contiennent habituellement des prières ou des voeux. « C’est un grand honneur de prier en ce lieu sacré. Dieu bénisse le peuple juif et Dieu bénisse toujours l’Etat d’Israël », a-t-il écrit dans le livre d’honneur.

Le vice-président a ainsi mis ses pas dans ceux de Donald Trump qui l’avait précédé au mur en mai, accomplissant ce qu’aucun président américain en exercice n’avait fait avant lui.

Le Kotel, est le dernier vestige du mur de soutènement du second Temple détruit par les Romains en 70 après JC. Il se trouve en contrebas du Mont du Temple, le lieu le plus sacré du judaïsme.

M. Pence, chrétien évangéliste fervent, a exalté au cours de son séjour l’histoire juive, le « miracle israélien » et la vigueur des relations entre les deux pays sous le président Trump. Son discours de lundi devant la Knesset, le parlement israélien, était truffé de références bibliques.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer