Publié le 3 Jan 2018

LE SHIN BET MET EN GARDE : « Le projet de loi sur la peine de mort va inciter les terroristes à kidnapper des Juifs à l’étranger »

Daniel Pearl, journaliste juif américain, enlevé, assassiné et décapité au Pakistan en 2002

Le Service de sécurité intérieure israélien, le Shin Bet, a mis en garde mercredi sur un risque élevé d’enlèvements de Juifs à l’étranger si une loi sur la peine de mort pour les terroristes est adoptée, rapporte le journal israélien Haaretz.

Le chef du Shin Bet, Nadav Argaman, aurait partagé les préoccupations de son agence avec le cabinet de sécurité avant le vote de mercredi. Néanmoins, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a exprimé son soutien total au projet de loi et a voté en sa faveur lors de sa lecture préliminaire.

La Knesset, le parlement israélien, a adopté mercredi en première lecture un projet de loi sur la peine de mort pour les terroristes.

Ce projet de loi, qui doit encore faire l’objet de trois lectures avant son adoption, stipule que les tribunaux militaires pourront décréter à la majorité simple la peine de mort pour les « crimes terroristes ».

Fin juillet, après le massacre d’une famille juive israélienne à son domicile, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, présent lors du vote préliminaire, s’était prononcé en faveur de la peine de mort pour les auteurs d’attaques terroristes.

La condamnation à mort existe en théorie en Israël – pour les crimes de guerre, crimes contre l’humanité, génocides, trahisons et crimes contre le peuple juif – mais n’a été exercée qu’à une seule reprise lors du procès d’Adolf Eichmann en 1962.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer