Transalion agence immobiliere
Publié le 12 Jan 2018

SCANDALEUX : la justice française ordonne la “mise en liberté immédiate” du principal suspect de l’attentat à la bombe de la synagogue de la rue Copernic

Des juges d’instruction ont rendu un non-lieu en faveur d’Hassan Diab, unique suspect de l’attentat à la bombe devant la synagogue de la rue Copernic, qui avait fait quatre morts et une quarantaine de blessés le 3 octobre 1980.

Ils ont également ordonné la “mise en liberté immédiate” du Libano-Canadien de 64 ans, qui a passé plus de trois ans en détention provisoire.

Dans leur ordonnance rendue contre l’avis du parquet qui avait requis fin novembre le renvoi d’Hassan Diab devant les assises, les magistrats estiment que “les charges pouvant être retenues contre lui ne sont pas suffisamment probantes” et “se heurtent à trop d’éléments à décharge”.

Extradé du Canada en novembre 2014, Hassan Diab était suspecté par les enquêteurs de faire partie du groupe terroriste Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP).

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer