Publié le 31 Jan 2018

Marine Le Pen dénonce le laxisme des autorités contre la haine du Juif : “L’insécurité ressentie par nos compatriotes de confession juive n’est pas un fantasme”

La présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, a dénoncé mercredi le laxisme des autorités françaises dans la lutte contre l’antisémitisme au lendemain de l’agression à Sarcelles d’un enfant juif de huit ans.

“L’insécurité ressentie par nos compatriotes de confession juive n’est pas un fantasme mais la triste réalité de la montée d’un antisémitisme virulent porté par l’islam radical. Les paroles de compassion ne suffisent pas, il faut des actes ! #Sarcelles“, a fustigé la députée sur Twitter.

Mi-avril déjà, la dirigeante frontiste avait dénoncé l’indifférence des médias sur l’assassinat de Sarah Halimi. “Il y a quelques jours une femme de soixante- et-un an a été jetée, défenestrée du troisième étage, parce qu’elle était juive et qu’elle avait été menacée et traitée de sale juive par son voisin pendant des jours et cela on n’en parle pas”, avait-elle dénoncé.

Fin septembre, la présidente du FN avait affirmé que Sarah Halimi “a clairement été victime d’une attaque terroriste islamiste”.

Éric Hazan – Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer