Publié le 28 Jan 2018

Journée internationale dédiée aux victimes de l’Holocauste : Macron ne mentionne pas les Juifs

Le président français Emmanuel Macron a appelé samedi au devoir de mémoire et à la vigilance à l’occasion de la journée mondiale à la mémoire des victimes de l’Holocauste, sans évoquer spécifiquement les Juifs. 

« Devoir de mémoire et vigilance de chaque instant pour préserver l’acquis toujours fragile de paix, union et de tolérance, 73 ans après la libération du camp Auschwitz-Birkenau », a-t-il déclaré sur Twitter.

Si le président utilise le mot clé #Holocaust, selon la définition du United States Holocaust Mémorial Museum de Washington, l’Holocauste « fut l’assassinat de six millions de Juifs, et de millions d’autres par les nazis et leurs collaborateurs pendant la Seconde Guerre mondiale ».  Israël n’utilise pas le terme « Holocauste » mais « Shoah » (catastrophe).

En 2017, des organisations juives américaines proches du parti démocrate avait reproché au président Donald Trump de ne pas avoir évoqué spécifiquement les Juifs dans son communiqué à l’occasion de la journée mondiale à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer