Publié le 2 Jan 2018

HAINE DU JUIF : mort à 81 ans de Philippe Rondot, le général français qui a signé un pacte avec les terroristes palestiniens de la rue des Rosiers

L’ancien officier de renseignement, le Général Philippe Rondot, connu pour sa traque du terroriste « Carlos », est mort fin décembre 2017 à l’âge de 81 ans.

Officier parachutiste, Philippe Rondot était entré trois ans après sa sortie de Saint-Cyr en 1965 au service action du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece), devenu DGSE.

Arabophone, le général Rondot, fils d’un général également dans le renseignement et spécialiste des questions arabes, a toujours entretenu sa connaissance encyclopédique des hommes et des services secrets des pays arabes, tissant de solides réseaux. Il en a tiré un autre de ses surnoms, celui de « colonel Lawrence ».

Proche de la cause palestinienne, le Général Philippe Rondot a conclu un pacte avec les terroristes palestiniens de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers.

Bien que de nombreuses présomptions aient pesé dès le début de l’enquête sur l’implication du terroriste palestinien Abou Nidal et du Fatah-CR, la France ne l’a jamais inquiété, ni les membres de son groupe. C’est à l’occasion d’une autre affaire – le dossier Clearstream – que les carnets secrets du général Rondot, parfait arabisant, tombent entre les mains du juge. Il découvre que Philippe Rondot a rencontré Abou Nidal à de multiples occasions, et qu’il a négocié un accord avec le chef du Fatah-CR. Un deal simple : Abou Nidal promet de ne plus frapper en France si ses hommes peuvent y circuler sans être inquiétés.

Identifiés et localisés par le Juge Trevidic, les auteurs de l’attaque bénéficient trente cinq ans après le massacre antijuif d’une scandaleuse impunité en raison du laxisme de la diplomatie française à intensifier les démarches pour obtenir l’extradition des terroristes.

En 2011, la chaîne cryptée française Canal+ avait réalisé une fiction sur le pacte conclu entre le général français et le terroriste Abou Nidal.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer