Publié le 15 Jan 2018

Le CRIF au porte-parole du gouvernement : « Il serait temps que notre gouvernement mette en application la demande d’extradition des présumés coupables de l’attentat de la rue des Rosiers »

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Francis Kalifat, a appelé lundi le gouvernement à intensifier ses démarches diplomatiques pour obtenir l’extradition des terroristes palestiniens impliqués dans l’attentat antisémite de la rue des Rosiers.

« Il serait temps que notre gouvernement mette en application la demande d’extradition des présumés coupables de l’attentat de la rue des Rosiers », a réitéré M. Kalifat lors d’une conférence-débat avec le porte-parole du gouvernement, M. Benjamin Griveaux.

Vendredi, à la suite de la décision de la justice française ordonnant la « libération immédiate » du terroriste présumé de l’attentat de la synagogue de la rue Copernic, le CRIF avait également appelé les autorités françaises à « tout mettre en œuvre pour obtenir l’extradition des suspects, réfugiés en Norvège, en Jordanie et à Ramallah ».

Le 10 octobre, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avait assuré au président du CRIF de « son intention de prendre une initiative publique rapidement » pour obtenir l’extradition des terroristes présumés de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers. Depuis, les autorités françaises n’ont strictement rien fait alors que le président Macron à reçu entre temps à l’Elysée le roi de Jordanie et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

En 2015, le juge antiterroriste Marc Trevidic avait localisé et identifié le commando terroriste palestinien auteur de l’attentat. Le magistrat avait alors délivré quatre mandats d’arrêts contre l’organisateur présumé de l’attentat et trois membres possibles du commando qui avait mené cet assaut dans le quartier juif historique de la capitale.

En 2016, l’Association française des victimes du terrorisme (AfVT) avait dénoncé le silence de la France dans l’attentat de la rue des Rosiers.

L’attentat perpétré en 1982 contre un restaurant juif parisien avait fait six morts et vingt-deux blessés.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer