Publié le 27 Jan 2018

Angela Merkel : « Une honte de voir qu’aucun établissement juif ne peut exister sans protection policière »

La chancelière Angela Merkel a dénoncé samedi à l’occasion de la journée de commémoration des victimes de l’Holocauste la résurgence de l’antisémitisme dans son pays, qualifiant de « honte » la nécessité de continuer à faire protéger les bâtiments juifs.

« Il reste plus que jamais nécessaire de se souvenir des millions de victimes de la Shoah car l’antisémitisme, le racisme et la haine de l’autre en général sont davantage d’actualité que cela n’a été le cas dans le passé », a déclaré la dirigeante allemande dans son podcast hebdomadaire. « Il est inconcevable et cela constitue une honte de voir qu’aucun établissement juif ne peut exister sans protection policière, qu’il s’agisse d’une école, d’un jardin d’enfants ou d’une synagogue », a-t-elle ajouté.

Les autorités allemandes sont préoccupées par les signes d’une montée de l’antisémitisme en Allemagne de la part de migrants originaires de pays musulmans où la haine des juifs est largement propagée.

Une récente manifestation en plein centre de Berlin pendant laquelle des drapeaux israéliens ont été brûlés, en signe de protestation contre la volonté des Etats-Unis de transférer leur ambassade à Jérusalem, a suscité un fort émoi en Allemagne.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer