Publié le 15 Jan 2018

ABBAS persiste et signe (et MACRON ferme les yeux) : « Il est hors de question de cesser de payer les familles des martyrs »

Le chef de l’entité terroriste « Autorité palestinienne » (AP), Mahmoud Abbas, a réitéré dimanche son soutien aux primes versées aux familles d’auteurs d’attaques terroristes abattus par l’armée israélienne ou aux terroristes détenus en Israël.

« Nous refusons catégoriquement de cesser de payer les familles de martyrs et les prisonniers détenus en Israël. Nous ne permettrons pas de toucher les salaires des familles des martyrs, des blessés et des prisonniers, ils sont nos enfants et nous continuerons à leur venir en aide financièrement », a-t-il déclaré lors d’une réunion du Conseil central de l’OLP (CCOLP) destinée à examiner la riposte à la reconnaissance par le président américain de Jérusalem comme capitale d’Israël, le 6 décembre.

En 2016, l’Autorité Palestinienne a dépensé 1,15 milliard de shekels (322 millions de $, soit 276 millions 250 000€) en allocations de primes aux terroristes.

Selon le ministère israélien de la Défense, l’Autorité palestinienne a versé 687 millions de shekels durant l’année 2017 au « fonds des familles de martyrs » et 550 millions de shekels au club des prisonniers palestiniens – ce qui représente environ 7 % de son budget global.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer