Transalion agence immobiliere
Publié le 4 Déc 2017

VIDEO | L’incroyable message de Netanyahu à un lutteur iranien : “Alireza, je veux que vous sachiez que les tyrans qui vous ont fait tomber, tomberont eux-mêmes”

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a adressé lundi un message à un lutteur iranien qui a été contraint de perdre un match afin de ne pas rencontrer son adversaire Israélien au tour suivant.

“Je n’aurais jamais imaginé dire cela, mais je pense que l’hostilité de l’Iran envers Israël peut se résumer par l’expérience d’un seul lutteur iranien nommé Alireza. Il y a quelques jours, Alireza était sur le point de battre un lutteur russe dans un championnat du monde. Et soudain, son entraîneur lui a ordonné de perdre son match. La raison ? Parce qu’au tour suivant, Alireza aurait dû affronter un lutteur israélien”, a expliqué le dirigeant israélien dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

“Vous voyez, l’Iran interdit à ses athlètes de jouer avec des Israéliens. En même temps, ce n’est pas surprenant étant donné que le régime de Téhéran appelle à la destruction de tous les Israéliens et à la destruction d’Israël. Maintenant, ça n’arrivera pas, je vous l’assure. Nous ne laisserons pas cela se produire. Mais en attendant, ce sont les Iraniens qui en paient le prix. Quand son entraîneur dit à Alireza de renoncer au match, il a dit que c’était la fin du monde. Imaginez un gouvernement interdisant à ses athlètes de jouer avec des Noirs, des gays ou des Arabes. Fermez les yeux et pensez à Alireza un instant. Il s’est entraîné d’innombrables heures ; il rêvait de devenir champion du monde. Mais le régime iranien préfère voir ses athlètes perdre plutôt que rivaliser avec les Israéliens”, a-t-il poursuivi.

“J’ai une idée. C’est une idée qui va honorer et inspirer les futurs Alireza,en promouvant exactement le genre de coexistence et de tolérance que l’Iran essaye si fort de faire disparaître. Je veux que vous vous filmiez en train de faire du sport contre quelqu’un de nationalité différente, d’une foi différente ou d’une couleur différente. J’aimerais que vous vous battiez de toutes vos forces. Nous sommes tous pour la compétition. Ensuite, j’aimerais que vous vous serriez la main, que vous sortiez prendre un verre ensemble, puis que vous téléchargiez la vidéo sur les réseaux sociaux. J’aimerais que vous montriez au régime iranien que haïr les autres ne fera jamais de vous un champion. Cela ne fait de vous qu’un perdant pathétique et peu sûr de lui. Les champions n’ont pas peur de faire preuve de tolérance et de respect. Alireza, je veux que vous sachiez que les tyrans qui vous ont fait tomber, tomberont eux-mêmes. Un régime qui écrase l’esprit créatif et compétitif de son peuple, ce régime est condamné”, a-t-il conclu.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Transalion agence immobiliere

Recherche

Transalion agence immobiliere