Publié le 4 Déc 2017

VIDEO | Un documentariste est catégorique sur le passé de l’avocat Vergès : « Il était avec les terroristes palestiniens les plus sanguinaires »

Un réalisateur-documentariste suisse, Barbet Schroeder, affirme de façon catégorique que le sulfureux avocat franco-algérien, Jacques Vergès, mort en 2013, a passé plusieurs années auprès des pires terroristes palestiniens. Entre 1970 et 1978, Maître Vergès avait complètement disparu.

« Il était avec Wadie Haddad (terroriste du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), ndlr), il était avec les Palestiniens les plus sanguinaires et les plus intelligents. Et le jour où Wadie Haddad est mort, deux jours après il était à Paris », a affirmé Barbet Schroeder dans l’émission « Clique » présentée par Mouloud Achour.

« C’est dit dans le film, mais comme il était encore vivant, je ne pouvais pas insister, je l’ai mal monté, mais c’est dit dans le film. Là il est tout à fait sorti de son rôle d’avocat et il est devenu carrément militant. », a ajouté le documentariste qui a réalisé le documentaire L’avocat de la terreur, consacré au sulfureux avocat franco-algérien.

Le terroriste Wadie Haddad est derrière plusieurs détournements d’avion dans les années 1970. Il est mort le 28 mars 1978.

Le célèbre avocat s’était surtout rendu célèbre en défendant le nazi Klaus Barbie ou du terroriste anti-israélien Carlos.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer