Publié le 31 Déc 2017

Trump clashe le pseudo régime modéré de Rohani : « Les régimes oppresseurs ne peuvent perdurer à jamais »

Le président américain Donald Trump a apporté samedi son soutien aux manifestants iraniens mobilisés depuis plusieurs jours pour dénoncer le prétendu régime modéré du président Rohani.

« Le monde entier comprend que le bon peuple d’Iran veut un changement, et qu’à part le vaste pouvoir militaire des Etats-Unis, le peuple iranien est ce que ses dirigeants craignent le plus », a-t-il écrit dans un premier tweet, reprenant des extraits de son discours du 19 septembre à l’Assemblée générale des Nations unies.

« Les régimes oppresseurs ne peuvent perdurer à jamais, et le jour viendra où le peuple iranien fera face à un choix », a-t-il poursuivi dans un deuxième tweet, ajoutant: « Le monde regarde! ».

L’Iran a averti dimanche que les protestataires allaient « payer le prix », après une nouvelle nuit de manifestations contre le pouvoir dans le pays durant lesquelles deux personnes ont été tuées, des dizaines arrêtées et des bâtiments publics attaqués.

« Ceux qui détruisent les biens publics, créent du désordre et agissent dans l’illégalité doivent répondre de leurs actes et payer le prix. Nous agirons contre les violences et ceux qui provoquent la peur et la terreur », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, à la télévision d’Etat.

Il s’agit des plus importantes manifestations depuis le mouvement de contestation contre la réélection de l’ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad en 2009, qui avait été violemment réprimé.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer