Publié le 26 Déc 2017

« Israël n’a pas de frontières, Israël n’est pas un Etat » : le plan radical de Mahmoud Abbas pour persuader les pays européens de ne plus reconnaître Israël comme Etat

Le chef de l’entité terroriste « Autorité palestinienne » (AP), Mahmoud Abbas, élabore un plan radical pour contester la légitimité de l’Etat d’Israël au niveau international, met en garde un chercheur au Jerusalem Center for Public Affairs, un centre de recherche israélien indépendant basé à Jérusalem.

« L’AP élabore un plan radical qui a pour objectif  l’élimination de la reconnaissance d’Israël », a affirmé Pinhas Inbari dans un entretien accordé au site israélien Arutz Sheva.

« Les Palestiniens vont tenter de persuader les pays européens de retirer leur reconnaissance de l’Etat d’Israël en prétextant qu’Israël n’a toujours pas précisé ses frontières », a-t-il expliqué.

Les frontières d’Israël ne sont pas définies et reconnues de manière unanime par la communauté internationale. Elles ont été modifiées à plusieurs reprises depuis la création de l’État en1948.

Les frontières internationalement reconnues telles que lors de son admission à l’ONU sont celles dites « de 1967 » et suivent les lignes d’armistice de la guerre israélo-arabe de 1948.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer