Publié le 7 Déc 2017

Anne Sinclair dénonce la profanation de la stèle d’Abel Chennouf, une des victimes du terroriste Merah

La stèle installée à Manduel, dans le Gard, à la mémoire d’Abel Chennouf, militaire du 17e régiment du Génie parachutiste de Montauban, tué le 15 mars 2012 par Mohamed Merah a été dégradée au cours des dernières heures. C’est le père du militaire, Albert Chennouf-Meyer, qui a découvert la profanation ce jeudi matin.

« Pourquoi ? Pourquoi a t-on touché à la mémoire de mon fils Abel ? Jusqu’où l’État pourrait-il encore tolérer ces pratiques lâches et immondes ? Jusqu’où notre tolérance puisse s’exercer ? Je suis fou de rage, cette rage qui nourrit ma haine envers ceux qui me demandent de « vivre ensemble » mais qui détériorent et vandalisent lâchement la stèle de mon fils. Ceux qui ont fait ça, doivent bien me connaître, car ils connaissent mon point faible : le combat contre le NAZISLAMISME et l’amour que je porte à mon fils, injustement assassiné par l’idéologie islamiste », a fustigé le père de la victime.

Sur Twitter, la journaliste Anne Sinclair a dénoncé cette profanation. « Honte à ceux qui ont fait cela. Comment peut-on ? », a-t-elle dénoncé sur Twitter.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer