Transalion agence immobiliere
Publié le 6 Déc 2017

🔴 Macron persiste et signe : “Jérusalem doit être divisée”

La France a réitéré mercredi ses critiques à l’encontre de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël.

“Le président de la République a fait part le 4 décembre de sa préoccupation sur la possibilité que les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d’Israël. Il a rappelé que la question du statut de Jérusalem devra être réglée dans le cadre des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, visant en particulier l’établissement de deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte en paix et en sécurité avec Jérusalem pour capitale”, a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères lors d’un point de presse.

“Comme vous le savez, la France est attachée au respect du droit international et à la mise en œuvre des paramètres internationalement agréés pour parvenir à une solution juste et durable du conflit au Proche-Orient”, a-t-il ajouté.

La France a mis en garde mercredi ses ressortissants en Israël sur de possibles violences à Jérusalem après la décision du président américain de reconnaître la ville sainte comme la capitale d’Israël.

“Des appels à manifester ont été lancés à partir du mercredi 6 décembre. Il convient de rester à l’écart de ces manifestations et des rassemblements de foule”, indique le ministère français des Affaires étrangères dans un bulletin d’alerte.

La diplomatie française occulte que ces appels à manifester ont été lancés par l’ensemble des groupes terroristes palestiniens, y compris le Fatah de Mahmoud Abbas.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Transalion agence immobiliere