Publié le 7 Nov 2017

VIDEO | Un historien palestinien contredit Abbas : « Il n’y a jamais eu de peuple palestinien, considéré comme tel, en 1917 »

Un historien palestinien, Abd Al-Ghani Salameh, a réfuté mercredi les propos du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas sur l’existence d’un peuple palestinien en 1917.

« Avant la Déclaration Balfour, quand la domination ottomane a pris fin (1517-1917), les frontières politiques de la Palestine telles que nous les connaissons aujourd’hui n’existaient pas, et il n’y avait rien de palestinien avec une identité politique comme nous le percevons aujourd’hui. Les divisions administratives de la Palestine s’étendaient d’est en ouest et comprenaient la Jordanie et le sud du Liban, et les autochtones de cette province ont été libérés de la domination turque et sont passés immédiatement à la domination coloniale sans former l’identité politique du peuple palestinien », a-t-il expliqué à la télévision officielle de l’Autorité palestinienne.

Mahmoud Abbas a accusé mercredi la Déclaration Balfour d’avoir causé un siècle de souffrance palestinienne, et a appelé le gouvernement britannique à y remédier.

« La Déclaration Balfour ne mérite pas d’être célébrée, et surtout pas quand l’un des peuples qu’elle affecte continue à subir tant d’injustice, a écrit Abbas. La création d’un foyer pour un peuple a eu pour conséquence la dépossession et la persécution constante d’un autre, et a généré un déséquilibre profond entre l’occupant et l’occupé », a affirmé le dirigeant palestinien dans une tribune publiée dans le journal britannique The Guardian.

« Cet équilibre doit être rétabli, et la Grande-Bretagne a son lot de responsabilité. Les célébrations doivent attendre le jour où tous ceux qui vivent sur cette terre y vivront librement, dans la dignité et l’égalité. Maintenant qu’elle est signée, on ne peut revenir sur la Déclaration Balfour, mais les dégâts qu’elle cause peuvent être changés. Cela demande de l’humilité et du courage. Cela demande de composer avec le passé, de reconnaître les erreurs, et de prendre des mesures concrètes pour corriger ces erreurs », a-t-il poursuivi.

La Déclaration Balfour est une lettre ouverte adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), publiée le 2 novembre 1917 par Arthur James Balfour, le ministre britannique des Affaires Étrangères, en accord avec Chaim Weizmann, alors président de la Fédération Sioniste et qui sera élu en 1948 président de l’État d’Israël.

Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclara en faveur de l’établissement en Palestine mandataire d’un foyer national pour le peuple juif avec le respect des communautés non juives sur le territoire. Cette déclaration est considérée de facto comme une des premières étapes dans la création de l’État d’Israël.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer