Publié le 15 Nov 2017

VIDEO | Moment ignoble à l’Assemblée : la France crache sur les victimes israéliennes du terrorisme palestinien

La diplomatie française a clairement apporté mercredi son soutien aux élus français souhaitant rencontrer en Israël les terroristes palestiniens Marwan Barghouti et Salah Hamouri. Une requête rejetée avec force par les autorités israéliennes.

« C’est une décision souveraine d’Israël. Nous la respections. Est-ce à dire que nous l’approuvons ? Je ne le crois pas », parce que partout nous souhaitons que les parlementaires français aient accès aux interlocuteurs qu’ils veulent rencontrer pour remplir leur mission d’information, a déclaré la Ministre auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Nathalie Loiseau, sous les applaudissements de l’hémicycle, interpellée à l’Assemblée nationale par le député UDI Meyer Habib.

« Concernant plus spécifiquement la situation de Salah Hamouri, je tiens à redire ici que s’agissant d’un compatriote, il a le droit pleinement, comme tous les Français emprisonnés à travers le monde, à la protection consulaire, conformément à la Convention de Vienne. Nous avons signalé aux autorités israéliennes toute l’attention que nous portons à sa situation, et nous avons fait part aux autorités israéliennes de notre préoccupation face au recours extensif à la détention administrative. […] Arrêté le 23 août dernier, il ignore, son avocat également et nous de même, les charges qui sont retenues contre lui. Nous continuons à demander le plein respect des droits de notre compatriote et, oui, à espérer sa libération rapide », a-t-elle poursuivi, toujours sous les applaudissements de l’hémicycle.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer