Publié le 3 Nov 2017

Le témoignage bouleversant d’Eva Sandler, mère et épouse de victimes de Merah: « Je veux rappeler les noms des victimes et effacer celui des assassins »

Eva Sandler, mère de Gabriel et Arié et épouse de Jonathan Sandler, tous trois assassinés par Mohamed Merah le 19 mars 2012, s’est exprimée ce jeudi soir sur BFMTV.

« C’est assez décevant parce que, bien que je me sois préparée à toutes les éventualités, entendre ce verdict est quand même très très difficile. Il aurait fallu rayer le mal, faire la justice de manière à ce que nos enfants puissent jouer tranquillement dans les cours, dans les cités, jouer à la corde, au ballon, tout en se sentant libres et tranquilles et qu’une maman puisse envoyer ses enfants jouer tranquillement. Pour cela, il aurait peut-être fallu prendre les devants et faire tout ce qu’on peut pour justement établir une justice et pouvoir condamner les coupables », a-t-elle dit.

« J’ai ma douleur au quotidien et je pense que c’est la même chose pour toutes les familles. L’essentiel pour moi est de rappeler les noms des victimes et peut-être d’effacer celui des assassins. », a-t-elle ajouté.

La cour d’assise de Paris a condamné Abdelkader Merah – frère de Mohamed Merah auteur des attentats de 2012 en France – à 20 ans de « réclusion criminelle assortie d’une période de sureté des deux tiers ».

Abdelkader Merah est coupable « d’association de malfaiteur terroriste », a estimé la cour d’assise de Paris, tout en écartant la complicité d’assassinat invoqué par l’avocat général, pour absence de preuve. « Il n’est pas démontré l’existence d’une aide, d’une assistance. Mohamed Merah a toujours été seul lors de la réalisation de ses crimes », a expliqué le président de la cour pour justifier le rejet de la complicité d’assassinat.

De quoi décevoir certaines familles des victimes qui voulaient que la perpétuité soit requise contre Abdelkader Merah, qui a manipulé selon eux, son frère Mohamed Merah auteur des attentats de Toulouse et Montauban, ayant fait 7 morts. « Ce n’est pas ce que j’attendais. On n’a pas été jusqu’ au bout, mon fils est mort pour rien », a déclaré en larme à la presse, Latifa Ibn Ziaten mère d’une des 7 victimes de Mohamed Merah.

Quant aux avocats d’Abdelkader Merah, ils semblent satisfaits de la décision rendue par la cour. Commentant la décision de la cour d’assise à la fin du procès, Me Eric Dupont- Moretti, avocat de M. Merah indique que « les juges ont résisté à la pression de l’opinion publique ». Et l’avocat ajoute qu’à travers cette décision, la Cour a montré que « même dans les affaires de terrorisme les plus graves, la preuve et la règle de droit n’étaient pas reléguées au rang d’accessoires ». M. Dupont-Moretti indique toutefois avoir une pensée pour le « désarroi et e chagrin » des victimes.

L’avocat général avait requis lundi dernier la prison à perpétuité contre Abdelkader Merah estimant qu’il avait joué un rôle déterminant dans le « passage à l’acte de son frère ». Mohamed Merah a commis une série d’attentats en mars 2012 à Toulouse et Montauban, à bord de son scooter, tuant 7 personnes : 3 militaires et quatre civils dont 3 enfants d’une école juive. Le parquet antiterroriste avait alors ouvert une enquête pour des faits « d’assassinat et tentatives d’assassinat en lien avec une entreprise terrorisme ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer