Publié le 9 Nov 2017

Procès Merah : plainte de Latifa Ibn Ziaten contre un jeune juif

Un jeune homme s’est présenté mercredi spontanément dans un commissariat de police de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) pour présenter sa version des faits après un incident l’impliquant avec la mère d’une des victimes du terroriste Merah, Latifa Ibn Ziaten, rapporte Le Parisien.

L’individu, âgé de 23 ans, a tenu à s’expliquer après avoir lu un article du Parisien, faisant étant d’une plainte déposée par Latifa Ibn Ziaten.

Cette dernière, partie civile au procès d’Abdelkader Merah, affirme avoir été victime de « violences volontaires » de la part d’un inconnu porteur d’une casquette lorsqu’elle a regagné la salle d’audience, le 2 novembre dernier, juste avant l’annonce du verdict.

Selon le jeune homme, qui plaide le geste accidentel, un journaliste l’a bousculé poussant à son tour Latifa Ibn Ziaten. Il explique avoir voulu présenter ses excuses mais en avoir été empêché par un officier de sécurité. Ecarté du lieu de l’incident, l’homme aurait laissé son identité aux forces de l’ordre. Il pensait l’affaire close puisqu’il a pu, selon lui, présenter ensuite ses excuses à Latifa Ibn Ziaten. De sources concordantes, l’homme est proche de groupes activistes juifs.

La Ligue de défense juive (LDJ) a publié mercredi sur son compte Facebook un communiqué sur l’affaire de la bousculade :

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer