Publié le 19 Nov 2017

Mauvaise nouvelle pour les élus français pro-terroristes palestiniens : Abbas, Barghouti et six autres terroristes condamnés à verser 18M de dollars aux proches de trois Israéliens assassinés

Un juge israélien a ordonné jeudi à l’Autorité palestinienne et aux auteurs d’un attentat, en 2001, de payer 18 millions de dollars (15 millions d’euros) de dommages et intérêts aux proches des trois Israéliens qui avaient été assassinés.

Le terroriste Marwan Barghouti, emprisonné en Israël après avoir été condamné à plusieurs peines de prison à vie pour son rôle dans des attaques lors de la première et de la deuxième Intifada, fait partie des sept terroristes palestiniens impliqués dans l’attentat et appelés à dédommager les familles des victimes.

Selon la justice israélienne, 62 millions de shekels (18 millions de dollars, 15 millions d’euros) devront être versés aux familles des victimes, un paiement réparti entre l’Autorité palestinienne (40%) et les sept terroristes palestiniens (60%).

La justice israélienne a estimé que l’Autorité palestinienne avait encouragé les attaques et avait fourni les armes aux terroristes par l’entremise de ses forces de sécurité.

Le 25 août 2001, un couple, Yaniv et Sharon Ben Shalom, ainsi que le frère de Sharon, Doron Sviri, avaient été assassinés dans une attaque à l’arme automatique sur une autoroute de Judée-Samarie.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer