Publié le 16 Nov 2017

L’Etat juif va être le premier pays au monde à taxer les géants de l’Internet : Israël va taxer Google et Facebook d’ici un an

Israël prévoit de taxer des géants de l’Internet tels que Google et Facebook d’ici un an, révèle jeudi le journal israélien Haaretz.

Le responsable de l’Autorité fiscale israélienne, Moshe Asher, a déclaré au journal Haaretz que taxer les géants de la technologie ferait d’Israël l’un des « premiers » au monde à le faire. « Notre objectif est d’obtenir autant de données que possible, même si beaucoup de ces chiffres sont en dehors d’Israël », a déclaré Asher au journal. « Dans un an, nous émettrons ces factures fiscales sur les sociétés », a-t-il ajouté.

Début septembre, La France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne ont signé une proposition commune pour faire payer plus d’impôts à Google, Apple, Facebook ou Amazon.

Cette « initiative commune » vise notamment à mettre en place un système de taxation au niveau européen qui contraindra les géants américains de l’Internet à payer leurs impôts en Europe. Jusqu’ici, ces entreprises parvenaient à n’en payer que très peu en profitant des optimisations fiscales et des taux d’imposition appliqués par chaque pays. Avec un taux de près de 12,5%, l’un des plus bas d’Europe, l’Irlande accueille ainsi un grand nombre de filiales de ces groupes. Cette taxe s’appuierait désormais sur le chiffre d’affaires généré dans chaque pays européen.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer