Publié le 15 Nov 2017

Le directeur de la publication de Charlie Hebdo accuse l’anti-israélien Plenel d’inciter au meurtre : « Il adoube ceux qui demain voudront finir le travail des frères Kouachi »

Le directeur de la publication de Charlie Hebdo, Riss, a accusé mardi le directeur de Mediapart, l’anti-israélien Edwy Plenel, d’inciter au meurtre à l’encontre du journal satirique français victime d’un massacre islamiste en 2015.

« Cette phrase, ‘la une de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans’, nous ne l’oublierons jamais », annonce-t-il, avant de poursuivre : « En la prononçant, Plenel condamne à mort une deuxième fois ‘Charlie Hebdo’. Cette phrase n’est plus une opinion, c’est un appel au meurtre ». « Si demain on nous liquide tous, si demain nous ne sommes plus là, espérons qu’il subsistera quelques courageux qui demanderont justice contre ceux qui nous auront frappés, mais aussi contre les esprits qui les auront armés », a-t-il conclu.

« La phrase que me prête l’édito de Charlie n’a jamais existé », a réagi mardi Edwy Plenel sur Twitter, dénonçant une « pure manipulation » de la part de Charlie Hebdo. Le journal satirique avait publié en Une, le mercredi 8 novembre, un dessin se moquant du site d’information et de son directeur, avec pour titre « Affaire Ramadan, Mediapart révèle: on ne savait pas », en référence à l’islamiste Tariq Ramadan, objet de deux plaintes pour viol.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer