Publié le 28 Nov 2017

Ignoble : 56 députés européens réclament la libération du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri

Cinquante six députés européens de divers pays ont appelé mardi à la libération du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri, qui entame son 100em jour en détention.

« Nous, soussignés, députés européens de diverses opinions politiques, protestons contre le sort injuste fait à un jeune citoyen français, arrêté le 23 août dernier, Monsieur Salah Hamouri, devenu avocat au cours de ce mois d’août 2017, aujourd’hui placé en détention administrative dans la prison israélienne d’Al naqab sur la base d’un dossier prétendument secret. Réclamons des autorités israéliennes sa libération immédiate. Demandons aux institutions européennes, au nom des valeurs qui fondent l’Union européenne, d’intervenir auprès du gouvernement israélien pour faire cesser cette injustice », ont déclaré les députés européens anti-israéliens, dont notamment les Français José Bové, Eva Joly, Edouard Martin, Jean-Marie Cavada, Yannick Jadot.

Fin octobre, la France avait officiellement appelé Israël à libérer le terroriste franco-palestinien. Mi-novembre, lors d’un débat à l’Assemblée, la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Nathalie Loiseau, avait réaffirmé le soutien diplomatique total de la France à son « compatriote » Salah Hamouri.

Né à Jérusalem de mère française et de père palestinien, le membre de l’organisation terroriste du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), arrêté le 13 mars 2005, a été reconnu coupable en 2008 par un tribunal militaire israélien de projet d’assassinat du rabbin Ovadia Yossef, le défunt dirigeant spirituel du parti ultra-orthodoxe Shass.

Transféré à la prison de Shata quelques semaines avant sa libération, il a été libéré le 18 décembre 2011 de manière anticipée dans le cadre d’une libération de 1 027 prisonniers palestiniens contre Gilad Shalit, grâce aux pressions de Nicolas Sarkozy sur l’ancien Grand rabbin d’Israël.

Fin août, le Franco-palestinien a de nouveau été arrêté par les forces de l’ordre israéliennes à son domicile de Jérusalem.

Fin septembre, la terroriste palestinienne Leila Khaled avait été invitée à s’exprimer au Parlement européen dans le cadre d’une conférence anti-israélienne.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer