Publié le 12 Nov 2017

Harcèlement sexuel à Hollywood : l’Israélienne Gal Gadot refuse de signer pour la suite de “Wonder Woman” avec le réalisateur Brett Ratner

L’actrice israélienne Gal Gadot aurait refusé de signer une suite pour le blockbuster “Wonder Woman”, à moins que le distributeur Warner Bros ne mette un terme au contrat du réalisateur Brett Ratner, accusé de harcèlement sexuel, rapportent les médias hollywoodiens. Le cinéaste hollywoodien est accusé de harcèlement et d’agression sexuelle par sept femmes.

Fin octobre déjà, la star de Wonder Woman avait annulé sa présence à un dîner de remise des prix à la fin du mois d’octobre qui honorait le réalisateur Brett Ratner.

Gal Gadot a dit jeudi espérer que la récente vague d’accusations de harcèlement sexuel contre des personnalités importantes de l’industrie du cinéma mènera à un “changement profond” et ne représentera pas seulement une parenthèse dans le cycle des actualités. “J’espère seulement que ce ne sera pas seulement une tendance, mais que cela représentera un profond changement”, a-t-elle ajouté.

La procureure de Los Angeles a annoncé jeudi qu’elle avait créé une cellule dédiée à l’étude des multiples accusations d’abus sexuels contre des grands noms de l’industrie du cinéma.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer