Publié le 18 Nov 2017

Haine d’Israël et du Juif au Parti socialiste : un membre anti-israélien du bureau national du PS publie un tweet antisémite et complotiste

Un membre du bureau national du Parti socialiste (PS), Gérard Filoche, a partagé vendredi sur Twitter un montage antisémite et complotiste visant le président Emmanuel Macron.

On peut y voir le Président Emmanuel Macron, brassard nazi au bras gauche (la croix gammée remplacée par un dollar), écartant les bras victorieusement au-dessus de la Terre, sous les visages de Patrick Drahi (PDG d’Altice, actionnaire de BFMTV), Jacob Rotschild et Jacques Attali. Le tout sur fond de drapeaux américain et israélien.
L’inscription « En Marche vers le chaos mondial » vient compléter le montage. Et Gérard Filoche d’ajouter: « Un sale type, les Français vont le savoir tous ensemble bientôt. »

L’image trouve sa source sur le site antisémite Egalité et réconciliation, co-fondé en 2007 par Alain Soral. En septembre, celui-ci a d’ailleurs été cité à comparaître devant le Tribunal de grande instance de Paris pour avoir diffusé le montage et ainsi « directement provoqué à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

Le Parti socialiste a enclenché une procédure d’exclusion à l’encontre de Gérard Filoche.

En 2014, lors de l’opération antiterroriste d’Israël à Gaza, le socialiste avait dénoncé les « crimes » du gouvernement Netanyahu, la « colonisation forcée et terroriste de la Palestine ».

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer