Publié le 27 Oct 2017

Victoire diplomatique d’Israël : la FIFA refuse de prendre position sur le conflit israélo-palestinien

La Fédération internationale de football association (FIFA) a refusé vendredi de prendre position sur le conflit israélo-palestinien.

L’instance internationale du football, saisie par les Palestiniens concernant l’activité de plusieurs clubs israéliens situés en Judée-Samarie, un territoire juif revendiqué par les Arabes, a expliqué “devoir rester neutre dans les questions politiques”, en accord avec les statuts de l’instance.

Le président de la FIFA Gianni Infantino a parlé d’un conflit “exceptionnellement complexe” en raison de la situation politique au Proche-Orient, évoquant “des problèmes présents depuis 10.000 ans et qui ne sont toujours pas résolus”.

“Malheureusement, ce n’est pas le football qui va trouver une solution, a-t-il ajouté en conférence de presse. Toute interférence dans la situation actuelle des territoires, dans toute la région, en matière de football, pourrait avoir des conséquences aggravantes.”

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure Gilad Erdan a qualifié de “grande victoire” pour Israël la décision de la FIFA.

“Les tentatives de l’instigateur du terrorisme Jibril Rajoub d’utiliser le sport comme arme politique contre Israël ont échoué”, s’est d’ailleurs félicité M. Erdan.

Les Palestiniens ont annoncé leur intention de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Yossi Abouksis – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer