Transalion agence immobiliere
Publié le 12 Oct 2017

Valls accuse Mélenchon de complaisance avec l’antisémitisme : “Mélenchon est cœur de la radicalisation de milliers de gamins”

 

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls a accusé jeudi le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon de faire le jeu de l’antisémitisme en l’attaquant sur ses liens avec Israël.

“Je pense qu’il y a une partie de la gauche qui est soit complaisante ou qui n’a pas pris conscience de l’antisémitisme. Je pense que c’est théorisé au sein de la France Insoumise, notamment sur les questions de sécurité et de terrorisme. Quand votre oratrice principale, c’est la députée Obono, dont on connaît aujourd’hui les prises de positions, les textes qu’elle a écrits après les attentats de 2015 ou la grande manifestation du 2 janvier ; quand elle dit qu’elle a plutôt pleuré pour Dieudonné et pas pour les victimes de Charlie. Il y a plus grave parce que quand il y a des insultes, au fond, on peut parler d’un coup de sang. Mais pas quand Jean-Luc Mélenchon dans son courrier démissionnant de cette mission, le justifie notamment parce que je serai l’ami de l’extrême droite israélienne”, a-t-il fustigé sur Europe 1.

“Quand je vais en Israël, je rencontre tous les responsables. Il y avait un colloque sur l’antiterrorisme. Il y avait le ministre de la Défense et celle de la Justice, dans un gouvernement israélien, tout le monde le sait, qui est un gouvernement de droite”, s’est justifié Manuel Valls, qui martèle avoir par ailleurs rencontré “tous les responsables”, tant à Ramallah qu’au parti travailliste israélien.

“Quand on publie ce cliché et quand on dit que je suis l’ami de l’extrême droite israélienne, au fond on veut passer un seul message: c’est que Manuel Valls est “l’ami des juifs”. Et c’est là qu’il y a une complaisance. Ces gens ne se rendent pas compte, ou bien ils se rendent compte et c’est encore plus grave, que l’antisémitisme ou l’antisionisme, ce nouvel antisémitisme d’aujourd’hui, est au cœur de la matrice idéologique totalitaire de l’islamisme radical. Et c’est là où c’est grave ! Il [Jean-Luc Mélenchon] a fait des dégâts considérables, il est cœur de la radicalisation de milliers de gamins que l’on constate”, a-t-il poursuivi.

L’ancien Premier ministre français a également publié mercredi une lettre des enfants de l’ancien président israélien Shimon Peres le remerciant d’avoir assisté en Israël à un hommage à leur père.

“Lors de ma dernière visite en Israël, j’ai participé à la cérémonie en mémoire de Shimon Peres, cet homme de paix qui doit nous inspirer”, a-t-il rappelé sur son compte Twitter.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Transalion agence immobiliere

Recherche

Transalion agence immobiliere