Publié le 26 Oct 2017

Terrible et émouvant moment au procès Merah : l’avocat des familles Sandler et Monsonego compare Myriam à « la petite fille au manteau rouge de la liste de Schindler »

L’avocat des familles Sandler et Monsonego, Me Cohen, a comparé jeudi Myriam Monsonego, qui avait 8 ans quand elle a été abattue par Mohamed Merah ce 19 mars 2012 à l’école Ozar Hatorah, à « la petite fille au manteau rouge de la liste de Schindler ». Un terrible et émouvant moment au procès Merah.

« Cette petite fille qui innocemment allait chercher son cartable (…) Cette petite fille qui (…) ne laisserait pas son cartable », a-t-il dit. Alors que Mohamed Merah tirait, la petite Myriam avait fait demi-tour pour ramasser son cartable, geste lui a vraisemblablement été fatal.

« Il y avait la petite fille au manteau rouge de la liste Schindler et il y a maintenant la petite fille en rose de la liste des sacrifiés. Elle a pensé quoi ? Elle a pensé que dans l’enceinte de l’école, elle était libre », a-t-il poursuivi.

Apparue une première fois en plein cœur du film, perdue au milieu des ruines et des corps du ghetto de Cracovie, la « petite fille au manteau rouge » allait faire une seconde apparition poignante au début du troisième acte, le corps sans vie mêlé à d’autres inertes sur une carriole, ce qui allait pousser l’industriel allemand Oskar Schindler à faire encore plus pour sauver des Juifs.

La vraie petite fille, Roma Ligocka, était connue dans le ghetto de Varsovie pour son manteau rouge, mais contrairement à son homologue dans le film, elle a survécu à l’Holocauste et a publié ses mémoires en 2002 sous le titre : « La petite fille au manteau rouge ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer