Transalion agence immobiliere
Publié le 10 Oct 2017

Le Qatar terroriste va-t-il diriger l’UNESCO ? L’antisémite Al-Kawari arrive largement en tête du second tour

L’ancien ministre qatari de la Culture, Hamad Bin Abdulaziz Al-Kawari, a confirmé mardi son statut de favori à la direction de l’UNESCO en arrivant largement en tête du second tour de l’élection.

Lors de ce deuxième tour, l’ancien ministre de la Culture du Qatar a obtenu 20 des 58 voix des membres du conseil exécutif de l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, réuni à son siège à Paris, selon les résultats publiés sur Twitter par le président du conseil exécutif, l’Allemand Michael Worbs.

L’ancienne ministre française de la Culture Audrey Azoulay a rallié 13 suffrages à sa candidature, la diplomate égyptienne Moushira Khattab se plaçant immédiatement derrière avec 12 voix.

Les représentants de la Chine et du Vietnam, Tang Qian et Pham Sanh Chau, ont fait jeu égal avec 5 voix chacun, tandis que la Libanaise Vera El Khoury Lacoeuilhe n’en recueillait que 3.

En avril dernier, le Centre Simon Wiesenthal avait protesté auprès de l’UNESCO contre la candidature de l’ancien ministre qatari de la Culture à la direction de l’institution culturelle onusienne, affirmant qu’il avait tenu à plusieurs reprises des propos antisémites, et qu’il avait nié les liens plurimillénaires entre le peuple juif et Jérusalem.

Le Centre avait souligné qu’en tant que ministre qatari de la Culture, al-Kawari avait supervisé des manifestations culturelles fomentant des “théories du complot et la haine des Juifs”. Il a également écrit une préface pour un recueil de poèmes sur Jérusalem qui comprend des théories du complot antisémites, avait affirmé le Centre.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Transalion agence immobiliere

Recherche

Transalion agence immobiliere