Publié le 28 Oct 2017

Mesures discriminatoires contre les judokas israéliens : des organisations juives appellent à manifester à Paris devant l’ambassade des Emirats arabes unis

Deux organisations juives françaises appellent à manifester dimanche à Paris devant l’ambassade des Emirats arabes unis pour protester contre les mesures discriminatoires dont sont victimes les judokas israéliens au tournoi de judo du Grand Chelem d’Abu Dhabi.

« Vous êtes choqués que les organisateurs du grand Slam 2017 d’Abu Dhabi aient exigé l’absence de drapeau israélien et de l’hymne national, sans réaction de la fédération internationale de Judo ? Montrons notre fierté et notre soutien aux judokas israéliens. Venez rejoindre l’OJE et Israël Is Forever devant l’ambassade des Emirats Arabes Unis, 2 Boulevard de la Tour-Maubourg 75007 Paris, Dimanche 29 Octobre à 19.30. Rassemblons-nous pour y faire flotter le drapeau d’Israël et entonner l’Hatikva », ont annoncé sur Facebook les deux organisations juives.

Les organisateurs ont demandé que les 12 judokas israéliens engagés à l’Abu Dhabi Grand Slam (26-28 octobre) n’arborent pas les lettres ISR sur leur kimono et que l’hymne israélien ne soit pas joué en cas de victoire.

Malgré les mesures discriminatoires anti-israéliennes, le judoka israélien Tal Flicker, qui a remporté une médaille d’or dans la catégorie des moins de 66 kg, a entonné avec fierté l’hymne national israélien sur le podium.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer