Publié le 1 Oct 2017

Mahmoud Abbas à un média arabe : “Les auteurs d’attaques contre les Israéliens sont les soldats de notre nation”

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réitéré son soutien aux terroristes palestiniens capturés ou abattus par les forces israéliennes de sécurité.

“Israël incite les États-Unis à voir les prisonniers et les martyrs palestiniens comme des terroristes. Ce sont les soldats et les fils de notre nation … et ils sont les martyrs du peuple palestinien. Et depuis 1965, nous leur avons fourni [et à leurs familles] des allocations”, a déclaré le dirigeant palestinien au journal arabophone Al-Quds Al-Arabi.

“Israël et les États-Unis affirment que cela soutient le terrorisme … Je ne vais pas revenir sur cette question. Les familles des martyrs continueront à recevoir pleinement leurs indemnités”, a-t-il assuré.

En réponse à la question de savoir si les allocations continueront d’être étendues aux prisonniers dans les prisons israéliennes, Abbas a répondu, “certainement”.

Israël et les États-Unis ont pressé l’AP d’arrêter ses paiements aux terroristes depuis des années au motif que la politique encourage les Arabes à attaquer les Israéliens. La politique de l’AP de payer des salaires plus élevés aux terroristes qui servent des peines plus longues signifie que plus la violence terroriste est grave, plus le terroriste est récompensé par l’AP pour avoir commis un meurtre.

Selon les chiffres de l’Autorité palestinienne, l’allocation mensuelle par prisonnier est supérieure à celle d’un membre actif des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne. Le budget de l’AP pour les paiements aux terroristes dans les prisons israéliennes a atteint en 2017 la somme de 158 millions de dollars.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer