Transalion agence immobiliere
Publié le 18 Oct 2017

Haine du Juif et d’Israël : l’ex-Pink Floyd Roger Water va-t-il distiller la propagande pro-Hamas en France ?

L’ancien membre fondateur de Pink Floyd Roger Waters s’est livré lundi soir en plein concert à Montréal à des attaques anti-israéliennes.

“78% des Canadiens considèrent comme raisonnable les appels au boycott d’Israël”, a-t-il lancé sur scène, s’appuyant sur un rapport commandité par des associations canadiennes anti-israéliennes, dont Voix juives indépendantes Canada.

Plusieurs organisations juives canadiennes, dont le B’nai Brith, ont accusé l’ex-Pink Floyd d’inciter à la haine du Juif. Le musicien est depuis des années un pilier de la campagne antijuive BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui appelle au boycott d’Israël.

Roger Waters est connu pour harceler publiquement les artistes qui doivent se rendre en Israël ou s’y produire. Sa dernière cible a été Radiohead. Le groupe a cependant répliqué et affirmé que ces critiques étaient “extrêmement condescendantes”.

En 2013, l’Anti-Defamation League (ADL), qui avait autrefois défendu Waters des accusations d’antisémitisme, avait reconnu que les “théories du complot antisémite” s’étaient “infiltrées dans la totalité” des opinions de l’ancien chanteur des Pink Floyd.

L’artiste a annoncé une tournée en mai et juin en France. En 2013, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) avait attiré l’attention des autorités françaises sur les dérives antisémites de l’artiste.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer