Publié le 10 Oct 2017

Haine d’Israël : l’AP nomme une école du nom d’une terroriste, la Belgique gèle son aide financière

Le gouvernement belge va geler tous les financements versés au système scolaire de l’Autorité palestinienne (AP), après qu’une école élémentaire construite avec le soutien de la Belgique a été nommée en hommage à un terroriste palestinien, a rapporté samedi le site juif américain Algemeiner.

L’école élémentaire pour filles Beit Awaa, située dans la région de Hébron, dans le sud de la Judée-Samarie, a été construite grâce à des fonds belges entre 2012 et 2013. L’école a ensuite été renommée école élémentaire Dalal Mughrabi.

Le 11 mars 1978, Mughrabi et plusieurs autres terroristes du Fatah avaient débarqué sur une plage située à proximité de Tel-Aviv, détourné un bus sur la route côtière d’Israël et assassiné 37 civils, dont 12 enfants. Plus de 70 personnes avaient été blessées.

« La Belgique n’a pas été informée du changement de nom. Le gouvernement belge condamne sans équivoque la glorification des attentats terroristes. La Belgique ne permettra pas que son nom soit associé à ceux de terroristes, de quelque manière que ce soit », a déclaré à Algemeiner Didier Vanderhasselt, porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, précisant que Bruxelles « va mettre en suspens tous les projets liés à la construction ou à l’équipement des écoles palestiniennes. »

Fin mai déjà, la Norvège avait  également gelé son aide financière à l’Autorité palestinienne après avoir découvert qu’un centre pour femmes, financé par le pays nordique, avait été nommé en l’honneur  de Dalal Mughrabi.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer