Publié le 13 Oct 2017

Le cinglant rappel d’Ayelet Shaked : « Abbas et le Hamas se réconcilient le jour même du 17e anniversaire du massacre de Ramallah »

La ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, a dénoncé vendredi la réconciliation entre le groupe terroriste islamiste Hamas et l’Autorité palestinienne.

« Il est symbolique que l’accord de réconciliation entre le Hamas et Abu Mazen ait été signé à l’occasion du 17e anniversaire du lynchage à Ramallah de deux réservistes israéliens, Yossi Avrahami et Wadim Nurzhit, brutalement assassinés. C’est l’héritage palestinien », a fustigé la ministre israélienne dans un communiqué.

« Israël n’a pas de partenaire pour la paix et le jeu des chaises dans les bureaux de l’AP ne changera rien. Quand la mélodie se terminera, nous verrons qu’ils continuent à inciter à la haine contre Israël, à payer des salaires aux meurtriers et à élever dans la haine une nouvelle génération », a-t-elle ajouté.

Le 12 octobre 2000, deux militaires réservistes israéliens, Yosef Avrahami et Vadim Norzhich, égarés à Ramallah, ont été battus, poignardés, éventrés, et jetés par la fenêtre du commissariat où ils étaient retenus, avant d’être livrés en pâture à une centaine de sauvages de Palestiniens.

Ce lynchage, qui a traumatisé les Israéliens et la diaspora juive, avait été filmé par la télévision italienne. Le cameraman avait dû présenter des excuses publiques à l’Autorité Palestinienne pour avoir permis la diffusion des terribles images dans le monde entier.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer