Transalion agence immobiliere
Publié le 13 Oct 2017

Le cinglant rappel d’Ayelet Shaked : “Abbas et le Hamas se réconcilient le jour même du 17e anniversaire du massacre de Ramallah”

La ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, a dénoncé vendredi la réconciliation entre le groupe terroriste islamiste Hamas et l’Autorité palestinienne.

“Il est symbolique que l’accord de réconciliation entre le Hamas et Abu Mazen ait été signé à l’occasion du 17e anniversaire du lynchage à Ramallah de deux réservistes israéliens, Yossi Avrahami et Wadim Nurzhit, brutalement assassinés. C’est l’héritage palestinien”, a fustigé la ministre israélienne dans un communiqué.

“Israël n’a pas de partenaire pour la paix et le jeu des chaises dans les bureaux de l’AP ne changera rien. Quand la mélodie se terminera, nous verrons qu’ils continuent à inciter à la haine contre Israël, à payer des salaires aux meurtriers et à élever dans la haine une nouvelle génération”, a-t-elle ajouté.

Le 12 octobre 2000, deux militaires réservistes israéliens, Yosef Avrahami et Vadim Norzhich, égarés à Ramallah, ont été battus, poignardés, éventrés, et jetés par la fenêtre du commissariat où ils étaient retenus, avant d’être livrés en pâture à une centaine de sauvages de Palestiniens.

Ce lynchage, qui a traumatisé les Israéliens et la diaspora juive, avait été filmé par la télévision italienne. Le cameraman avait dû présenter des excuses publiques à l’Autorité Palestinienne pour avoir permis la diffusion des terribles images dans le monde entier.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Transalion agence immobiliere