Transalion agence immobiliere
Publié le 12 Oct 2017

Cimetière du Père Lachaise : Paris rend un ultime hommage à la mémoire des 11 450 enfants juifs déportés de France victimes de la Shoah

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a inauguré jeudi un monument à la mémoire des 11 450 enfants juifs déportés de France victimes de la Shoah, au cimetière du Père Lachaise (20e).

“A l’initiative du Conseil National pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés (COMEJD) et conformément à la promesse d’Anne Hidalgo faite lors du dévoilement d’une plaque commémorative au cimetière du Père Lachaise (20e), un appel à projets a été lancé pour la création d’un monument. Un lieu de mémoire collective a été déterminé, en tant que lieu de mémoire reconnu de la Déportation depuis 1945, afin d’honorer le souvenir des enfants. Le jury, présidé par Ivan Levaï, a sélectionné le dossier de Casto Solano pour son originalité et l’émotion qu’il provoque. Aucun monument parisien d’ensemble comme lieu de mémoire collective n’existait jusqu’à la création de ce monument”, indique la Mairie de Paris dans un communiqué.

“Depuis des années, dans tous les arrondissements, les bénévoles des Associations pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés (AMEJD) se mobilisent afin de rendre hommage aux 11 450 enfants déportés de France, dont 6 100 enfants et adolescents parisiens. Grâce au travail des associations qui dressent, école par école, la liste des enfants déportés, la Ville appose des plaques sur la façade et dans le hall des établissements, principalement des maternelles et des primaires, où ces enfants étaient élèves. Les noms des jeunes victimes sont gravés sur chaque plaque située à l’intérieur des établissements. Ces associations effectuent un travail considérable de recherches longues et minutieuses dans les archives des établissements scolaires, en étroite collaboration avec des enseignants de chaque arrondissement, en lien avec les déportés rescapés ou les enfants sauvés et par recoupement avec l’ouvrage de Serge Klarsfeld. Des plaques commémoratives ont été apposées dans les écoles parisiennes en hommage à tous ces enfants partis trop tôt. À ce jour, 370 plaques commémoratives sont réparties sur les établissements scolaires de la capitale. Pour rendre hommage aux plus jeunes enfants, qui n’étaient pas scolarisés, des stèles ont été réalisées dans les parcs et jardins de la Ville”, a ajouté la Mairie de Paris.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Transalion agence immobiliere

Recherche

Transalion agence immobiliere