Publié le 28 Oct 2017

Cauchemar pour les antijuifs d’Abu Dhabi : les judokas israéliens cartonnent, le colosse Or Sasson arrache le bronze !

Le judoka israélien Or Sasson a remporté samedi la médaille de bronze (catégorie +100kg) au tournoi de judo du Grand Chelem d’Abu Dhabi.

Le médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Rio est venu à bout du Belge Benjamin Harmegnies sur un waza-ari.

C’est la cinquième médaille récoltée (une d’or et quatre de bronze) par les judokas israéliens. Israël occupe la sixième place du classement du tournoi.

Les organisateurs ont demandé que les 12 judokas israéliens engagés à l’Abu Dhabi Grand Slam (26-28 octobre) n’arborent pas les lettres ISR sur leur kimono et que l’hymne israélien ne soit pas joué en cas de victoire.

Malgré les mesures discriminatoires anti-israéliennes, le judoka israélien Tal Flicker, qui a remporté une médaille d’or dans la catégorie des moins de 66 kg, a entonné avec fierté l’hymne national israélien sur le podium.

Début octobre déjà, l’Israélien Or Sasson avait remporté la médaille d’or du Grand Prix de Judo de Tashkent. Fin janvier, dans un entretien exclusif accordé au Monde Juif .info, le judoka israélien avait affirmé qu’être sioniste « c’est aimer Israël, le défendre, être fier de ce pays ».

Yossi Abouksis – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer