Publié le 18 Sep 2017

Plus de 300 terroristes de Daech éliminés par des frappes aériennes dans l’ouest de l’Irak

Les forces aériennes irakiennes ont lancé plusieurs dizaines de frappes aériennes contre les positions de l’Etat islamique (Daech) dans l’ouest de l’Irak, détruisant un grand nombre de leurs avant-postes et tuant 306 terroristes, a déclaré dimanche l’armée irakienne.

Les chasseurs de combat ont effectué 42 frappes, sur la base d’informations fournies entre le 11 et le 16 septembre par les services de renseignement. Les frappes visaient des cachettes et des quartiers généraux de l’EI dans les zones d’Akashat, d’Aana et d’al-Qaïm, dans la province irakienne d’Anbar. Six frappes ont également touché des positions de l’EI dans la zone de Mayadeen, dans l’est de la Syrie, a affirmé dans un communiqué le bureau de presse du service de renseignement.

Dans la zone d’Akashat, les frappes aériennes ont visé pas moins de 29 positions de l’EI, tuant quelque 120 terroristes, dont quatre chefs terroristes, selon le communiqué.

Dans la zone de Mayadeen, les chasseurs de combat ont attaqué six positions, tuant des dizaines de terroristes de l’EI et détruisant trois véhicules piégés, selon le communiqué.

Les forces de sécurité irakiennes ont récemment chassé les activistes de l’EI de toutes les villes clé de la province d’Anbar, dont Ramadi et Fallouja. Mais les zones proches de la frontière syrienne, comme Aana, Rawa et al-Qaïm, et les vastes étendues rurales de la province, sont encore sous le contrôle des terroristes.

RCI | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer