Publié le 24 Sep 2017

Le président libanais jette un peu plus son pays vers la destruction : « On ne peut pas priver le Hezbollah de ses armes »

Le président libanais Michel Aoun a justifié samedi l’armement du groupe terroriste chiite libanais.

« On ne peut pas priver le Hezbollah de ses armes tant qu’Israël ne respectera pas les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré le dirigeant libanais dans un entretien accordé au journal français Le Figaro.

« Les armes du Hezbollah ne servent qu’à assurer notre résistance à l’État d’Israël », a-t-il insisté.

Le président libanais, élu en octobre dernier, est un ancien général chrétien, allié du groupe terroriste chiite libanais Hezbollah.

Depuis son élection, le dirigeant libanais multiplie les provocations belliqueuses contre Israël. M. Aoun avait affirmé lors de sa prise de fonction que « la lutte contre Israël est une priorité nationale ».

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer