Publié le 27 Sep 2017

🔴 Israël : l’armée réduit la peine du soldat Elor Azaria

Le chef d’état-major de l’armée israélienne a décidé de réduire de quatre mois la peine de prison d’un soldat condamné à 18 mois d’emprisonnement pour avoir enfreint les consignes de tirs de l’armée israélienne en abattant en 2015 un terroriste palestinien.

Le porte-parole de l’armée a expliqué que le chef d’état-major, le général Gadi Eisenkot, avait pris en compte “le fait qu’il (était) un soldat combattant” et qu’il avait été éprouvé par l’emballement politique et médiatique autour de l’affaire.

En mars 2015, le soldat franco-israélien avait abattu Abdel Fatah al-Sharif, un terroriste palestinien déjà blessé par balles, auteur d’une attaque au couteau contre des militaires israéliens.

La scène, filmée [comme par hasard] par une militante de l’ONG israélienne B’Tselem, avait divisé la classe politique israélienne.

Lors de son audition devant le tribunal militaire, le soldat avait affirmé avoir été contraint de tirer sur le terroriste pour protéger sa vie. “Je n’aurais pas tiré si je ne me sentais pas en danger imminent”, avait-il déclaré.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer