Publié le 8 Août 2017

Macron sur la profanation antijuive de la stèle d’Izieu : « Un acte indigne et lâche qui ne restera pas impuni »

Le président français Emmanuel Macron a condamné mardi avec « une absolue fermeté » la profanation de la stèle érigée en la mémoire des 44 enfants juifs et des sept adultes déportés après la rafle d’Izieu.

« Violer ainsi la mémoire de la déportation est un acte indigne et lâche qui ne restera pas impuni », a déclaré le chef de l’Etat dans un communiqué publié par l’Elysée.

« Les auteurs de cette profanation d’une ampleur sans précédent seront recherchés et traduits en justice avec la dernière détermination. Le Président de la République adresse aux familles des victimes et aux responsables du site d’Izieu sa sincère sollicitude », a-t-il ajouté.

La stèle, érigée à Lyon en 1944, se trouve derrière le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation (CHRD), un musée consacré à la seconde guerre mondiale.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer