Publié le 8 Août 2017

Haine du Juif en France : la stèle en mémoire des enfants d’Izieu vandalisée

La stèle érigée à Lyon en mémoire des 44 enfants juifs et sept adultes déportés après la rafle d’Izieu (Ain), en 1944, a été dégradée dans la nuit de dimanche à lundi. Il n’en reste plus rien.

« Pour moi, c’est une profanation. C’est un acte antisémite, contre la République française. Cela atteint un symbole fort. C’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Je suis d’autant plus effondré que nous venons de célébrer les 30 ans du procès de Klaus Barbie, le responsable de la rafle d’Izieu », a dénoncé au journal Le Progrès Jean Lévy, président régional de l’association Les Fils et filles des déportés juifs de France (FFDJF).

Surnommé le « boucher de Lyon », Klaus Barbie, ex-chef local de la Gestapo, a été jugé en 1987 pour la rafle de ces enfants juifs et de leurs encadrants dans la « colonie » d’Izieu en avril 1944 et pour l’organisation d’un convoi de Lyon à Auschwitz le 11 août 1944.

Barbie comparaissait aussi pour la rafle de 86 juifs rue Sainte-Catherine, au siège lyonnais de l’Union générale des israélites de France (Ugif), en février 1943.

Il a été condamné le 4 juillet 1987 à la réclusion criminelle à perpétuité et est mort en prison quatre ans plus tard.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer