Publié le 9 Août 2017

Colère du député Meyer Habib sur l’attentat antisémite de la rue des Rosiers : « Toujours le même déni face au terrorisme islamiste »

Le député UDI de la 8e circonscription des Français de l’Etranger, Meyer Habib, a appelé mercredi les autorités françaises à intensifier les démarches pour obtenir l’extradition des terroristes de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers.

« Il y a 35 ans, jour pour jour, avait lieu l’attentat antisémite de la rue des Rosiers. Un commando de terroristes palestiniens lançaient une grenade et mitraillaient en plein Paris le restaurant juif Jo Goldenberg, faisant 6 morts et 22 blessés. C’était le début d’une longue série d’attentats. Il y a 35 ans rue des Rosiers, des Français ont été assassinés parce que juifs. Hélas, ils ne furent pas les derniers, comme l’a encore tristement rappelé le cas de Sarah Halimi le 4 avril dernier. Toujours le même déni face à la réalité de l’antisémitisme arabo-musulman, toujours le même déni face au terrorisme islamiste », a dénoncé l’élu dans un long communiqué.

« Après plus de trente ans d’instruction, le juge anti-terroriste Marc Trevidic a identifié en 2015 trois tueurs présumés ainsi que le cerveau logistique de l’attentat et délivré quatre mandats d’arrêts internationaux. Sans surprise hélas, la justice jordanienne a rejeté la demande d’extradition de deux terroristes, de même que l’Autorité palestinienne pour Mahmoud Khader Abed Adra, alias « Hicham Harb » l’un des principaux responsables qui vit aujourd’hui paisiblement près de Ramallah… Le 4e terroriste a été localisé en Norvège. Depuis, les associations de victimes appellent les autorités françaises à tout mettre en œuvre auprès des Etats concernés pour obtenir l’extradition des suspects et que justice soit enfin faite. A cet égard, je tiens spécialement à rendre hommage à la mobilisation et la détermination sans faille de Yohann Taïeb, qui représente les familles des victimes et que je soutiens dans son action. Le 26 juillet 2016, j’ai ainsi interpelé par une question écrite le Ministre des affaires étrangères avant d’écrire le 17 mars dernier au Président de la République pour qu’il demande directement à Mahmoud Abbas l’extradition du terroriste. 35 ans que les victimes demandent justice, 35 ans de silence assourdissant des autorités, 35 ans de scandaleuse impunité ! », a-t-il rappelé.

« Alors que notre pays est la cible d’une vague terroriste sans précédent, comme on l’a vu ce matin encore à Levallois-Perret, il est grand temps que nous appliquions cette règle élémentaire de la doctrine antiterroriste israélienne : neutraliser les terroristes avant qu’ils passent à l’action. S’ils y parviennent malgré tout, faire en sorte que jamais un attentat terroriste ne reste impuni, une agression sans réponse. C’est la seule dissuasion efficace et le b.a.-ba de toute justice, de toute morale. Ne rien faire, c’est une prime aux terroristes. Nous avons tous en mémoire qu’aucun des responsables de l’attentat des JO de Munich n’a été épargné par le Mossad, qui les a liquidés un à un. Tous ont payé le prix, parfois trente ans après. Mes démarches étant restées sans réponse à ce jour, j’ai décidé d’écrire au nouveau Président de la République Emmanuel Macron pour que la France assume toutes ses responsabilités », a annoncé le député.

« Alors que l’Europe et la France sont les principaux pourvoyeurs de fonds à l’Autorité palestinienne, nous disposons d’un levier redoutable pour obtenir enfin l’extradition d’Hicham Harb. Mieux vaut tard que jamais ! L’inaction des autorités est une injure à la mémoire des victimes et leurs familles. Plus encore, une injure à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, y compris les 250 victimes du djihadisme sur notre sol depuis janvier 2015 », a-t-il conclu.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer