Publié le 8 Août 2017

35e « anniversaire » de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers : le CRIF et l’AfVT soutiennent la demande d’extradition des quatre suspects vers la France

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et l’Association française des victimes du terrorisme (AfVT) ont appelé mardi les autorités françaises à intensifier les démarches pour permettre l’extradition de quatre suspects vers la France.

« Le CRIF et l’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT) appellent les autorités françaises à tout mettre en œuvre auprès de leurs homologues norvégiens, jordaniens et palestiniens pour que les suspects soient entendus en France par le juge en charge du dossier et que la justice puisse travailler en toute indépendance et en-dehors de toute considération politique », ont déclaré les deux organisations dans un communiqué conjoint.

« En 2015, quatre mandats d’arrêt internationaux sont émis par le pôle antiterroriste de Paris contre quatre suspects formellement identifiés en Norvège, en Jordanie et à Ramallah. Ces demandes n’ont pas été satisfaites. 35 ans après les faits, les victimes restent donc dans l’attente d’un procès », rappellent le CRIF et l’AfVT.

L’attentat perpétré en 1982 contre un restaurant juif parisien avait fait six morts et vingt-deux blessés.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer