Publié le 8 Juin 2017

Salman Rushdie dénonce : « Je suis en désaccord fondamental avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l’islam »

L’écrivain britannique Salman Rushdie a fustigé jeudi « l’aveuglement stupide » face au djihadisme qui consiste à dire que « cela n’a rien à voir avec l’islam ».

« Je suis en désaccord fondamental avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l’islam. Depuis cinquante ans, l’islam s’est radicalisé. Côté chiite, il y a eu l’imam Khomeini et sa révolution islamique. Dans le monde sunnite, il y a eu l’Arabie saoudite, qui a utilisé ses immenses ressources pour financer la diffusion de ce fanatisme qu’est le wahhabisme. Mais cette évolution historique a eu lieu au sein de l’islam et non à l’extérieur », déclare l’auteur des « Versets sataniques » dans un entretien accordé à l’hebdomadaire français l’Obs.

« Quand les gens de Daech se font sauter, ils le font en disant +Allahou Akbar+, alors comment peut-on dès lors dire que cela n’a rien à voir avec l’islam ? », poursuit M. Rushdie qui vit sous la menace d’une fatwa depuis 1988.

« Je trouve consternant d’entendre Marine Le Pen analyser l’islamisme avec plus de justesse que la gauche. C’est très inquiétant de voir que l’extrême droite est capable de prendre la mesure de la menace plus clairement que la gauche. Le présupposé constant de la gauche, c’est que le monde occidental est mauvais. Et donc tout est passé au crible de cette analyse », dénonce-t-il.

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a affirmé mercredi que le terroriste, auteur la veille d’une attaque contre un policier sur le parvis de Notre-Dame de Paris, relève uniquement d’un « acte isolé ».

« L’agresseur n’avait, à aucun moment, donné de signes de sa radicalisation », a dit Christophe Castaner sur RTL. « Toutes les indications confirment la thèse d’un acte isolé », a-t-il ajouté. Une prise de position contredite par la découverte jeudi matin au domicile du terroriste d’une vidéo dans laquelle il prête allégeance à Daech.

Lundi déjà, M. Castaner avait relativisé la part de responsabilité de l’islam dans les attaques terroristes. « Cessons de parler d’Etat Islamique, ils trahissent la religion qu’ils prétendent servir,  ce sont juste des assassins », a-t-il affirmé sur Europe 1.

Faouzi Ahmed – Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer