Publié le 22 Juin 2017

Rebondissement dans l’affaire Sarah Halimi : la famille de la victime porte plainte contre la police

La famille de Sarah Halimi, une femme juive de 66 ans battue à mort et défenestrée début avril à Paris par un voisin musulman, a porté plainte jeudi contre la police, a indiqué l’avocat de la sœur de la victime.

“Je confirme avoir porté plainte pour non-assistance à personne en danger. Il ne me plait guère d’incriminer la police, mais trop c’est trop”, a déclaré sur Twitter Maître Gilles-William Goldnadel.

Durant l’agression, trois policiers armés sont arrivés à l’appartement de Mme Halimi avant que son agresseur ne la jette par la fenêtre, mais ils ont décidé de ne pas pénétrer dans l’appartement et d’attendre des renforts, selon une enquête menée par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA).

“La conduite des trois agents de police laisse penser qu’il soupçonnait qu’une attaque terroriste était en cours, et pas une simple querelle de voisinage. Si c’était le cas, et il y a lieu de croire que cette agression était de nature terroriste, cette affaire n’est pas traitée comme tel. C’est assez inhabituel” a expliqué M. Sammy Ghozlan, président du BNVCA.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer