Publié le 30 Juin 2017

Haine du Juif en Tunisie : l’Association tunisienne de soutien des minorités dénonce l’appel au boycott de Boujenah

L’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM) a qualifié jeudi “d’acte antijuif” l’appel au boycott de l’humoriste français Michel Boujenah lancé par des organisations anti-israéliennes.

“L’appel à boycotter le spectacle de Boujenah, sous prétexte de lutte contre le sionisme, n’est rien de plus qu’un acte anti-juif quand on sait qu’il s’agit d’un Tunisien qui a toujours crié haut et fort son attachement au pays”, a fustigé Yamina Thabet, présidente de l’ATSM.

“Je ne suis pas là pour défendre une personne qui de toute façon n’en a pas besoin, ni pour servir un discours mielleux sur la nostalgie et l’attachement au pays comme si le fait d’être d’une confession autre que musulmane nécessitait de faire ses preuves ! Ce que je dénonce, c’est ce comportement, disons-le, lâche de ceux qui faute d’avoir des gonades pour reconnaître leur haine se cachent sous les jupons d’une excuse passe-partout”, a-t-elle ajouté.

L’humoriste franco-tunisien doit participer à la 53e édition du Festival de Carthage.

Une lettre a été adressée au ministre des Affaires culturelles et au directeur du Festival de Carthage, par la campagne internationale “Boycott Sionisme”, leur demandant de faire annuler le spectacle.

Dans la lettre les détracteurs de Boujenah ont cité et publié ses interventions médiatiques où il faisait part de son soutien à Israël et à son armée.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer