Publié le 10 Juin 2017

Haine d’Israël et du Juif : la venue du chanteur franco-israélien Amir provoque la colère de certains élus de Fontenay-sous-Bois

Le maire adjoint chargé de la Politique de la ville et de la réussite éducative à Fontenay-sous-Bois, Nassim Lachelache, a fustigé vendredi la participation du chanteur franco-israélien Amir à la fête de la Madelon.

“Oui je suis opposé à la venue d’Amir. Mais je ne suis pas le seul à être opposé à sa venue : le mouvement pour lequel je siège au conseil municipal “Fontenay Citoyen” est lui aussi indigné de voir qu’un tel artiste ait pu être invité dans notre ville. L’Association France Palestine Solidarité  (AFPS), La ligue des droits de l’homme (LDH) ou encore le Mouvement de la Jeunesse Communiste  (MJC) ont également protesté”, a déclaré l’élu dans un entretien accordé au Courrier de l’Atlas.

“Amir a été soldat de l’armée israélienne coloniale d’occupation pendant trois ans. Il  n’a donc pas sa place dans un événement organisé avec des deniers publics, avec l’argent des Fontenaisiens. Nous ne payons pas des impôts pour nous voir imposer lors d’un concert de solidarité et de rapprochement entre les peuples une personnalité qui porte toutes les valeurs contraires. En plus d’être soldat, il a mis sa notoriété au profit du projet colonial israélien en collectant des fonds pour l’armée d’occupation qui, ce mercredi a encore bombardé Gaza. Une armée qui occupe illégalement depuis 1967 la Cisjordanie, comme le rappelle tous les jours les Nations Unies. Cette armée a fait plus de 2000 victimes, dont 500 enfants, lors de sa dernière offensive à Gaza en 2014. La venue d’Amir va à l’encontre de nos principes et de nos convictions. Je me suis engagé en politique pour justement combattre ce type d’injustice”, a-t-il expliqué.

“J’ai bien évidemment fait part de ma colère à l’ensemble de la majorité municipale ainsi qu’au maire. J’ai été étonné que seules deux élues aient répondu à mon courriel d’indignation afin de soutenir ma démarche. J’attends toujours les condamnations des autres partis politiques qui composent notre majorité, à savoir le parti communiste français et Europe Ecologie Les Verts. Un silence particulièrement étonnant quand on connaît le positionnement de ces partis au niveau national et leurs engagements pour les droits du peuple palestinien”, a poursuivi le maire-adjoint.

En 2016, une pétition, intitulée “Je refuse qu’un soldat israélien représente la France au concours Eurovision”, demandait l’exclusion du chanteur franco-israélien Amir Haddad du célèbre concours européen de la chanson.

“Le sionisme est un des cancers du monde, la nation est en phase terminale et ceci est mon testament de chanteur désœuvré… Je compte sur ta compréhension pour ne pas représenter la France, pour ne pas me représenter”, pouvait-on lire dans la pétition.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer