Publié le 10 Juin 2017

Haine d’Israël : le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme compare les Palestiniens aux victimes de la Shoah

Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, le Jordanien Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein, Prince de Jordanie, a comparé vendredi les Palestiniens aux victimes de la Shoah.

Selon l’ONG UN Watch, le responsable onusien a comparé les camps palestiniens aux camps d’extermination nazis.

“J’ai visité les camps d’Auschwitz, de Dachau, de Buchenwald. Certains affirment que l’expérience du peuple juif n’a rien à voir avec celle du peuple palestinien. Et pourtant, les Palestiniens vivent depuis cinquante ans une occupation brutale qui nie leurs libertés fondamentales”, a déclaré le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme lors du discours d’ouverture de la 35e session du Conseil des droits de l’homme.

Hillel Neuer, le directeur de l’ONG UN Watch, a fustigé la remarque de Jordanien Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein. “Monsieur le Président, dans cette salle, une comparaison a été faite. Comment avez-vous pu mentionner les camps de réfugiés palestiniens et Auschwitz, la situation palestinienne et la Shoah ? L’Holocauste n’a pas d’égal, vous l’avez indiqué. “Et pourtant”, vous avez dit. Et pourtant, vous avez fait l’analogie entre Israël et le mal absolu, vous avez fait la comparaison avec la Shoah, vous avez évoqué le mot”, a-t-il déclaré.

Fin mai déjà, le responsable onusien avait fait part de ses préoccupations quant à l’état de santé des terroristes palestiniens détenus en Israël qui avaient entamé mi-avril une grève de la faim.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer