Publié le 15 Mai 2017

Édouard Philippe, nouveau Premier ministre : le député-maire du Havre n’a pas cherché à faire interdire le spectacle de l’antisémite Dieudonné

Le nouveau président français Emmanuel Macron a nommé lundi Premier ministre un élu de la droite modérée, Edouard Philippe.

Le député-maire Les Républicains du Havre, 46 ans, a d’abord milité au PS pour Michel Rocard avant de se rapprocher du maire du Havre, Antoine Rufenacht (1995-2010), ancien collaborateur de Raymond  Barre puis directeur de campagne de Jacques Chirac en 2002. Il a ensuite participé à la création de l’UMP au côté d’Alain Juppé, dont il est devenu l’un de ses proches.

En 2015, la section havraise de la CGT avait fustigé le fait que l’élu n’ait pas cherché à faire interdire le spectacle de l’antisémite Dieudonné MBala Mbala.

« Il est quand même dommage qu’aucune expression n’ait été faite de votre part, voire plus, concernant la venue de cet humoriste qui abuse, plus que de droit, de son droit d’expression, et qui n’a rien de culturel, contrairement aux valeurs que nous défendons », avait dénoncé la CGT dans un communiqué.

Edouard Philippe s’était contenté d’adresser un courrier au préfet soulignant que « seul un motif de risque de trouble à l’ordre public serait légalement susceptible de justifier l’interdiction du spectacle ».

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Recherche

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer