Publié le 10 Mai 2017

Belgique : un terroriste qui a reconnu une décapitation laissé libre par un juge bruxellois

La Belgique a beau avoir été frappée par le terrorisme récemment, il semble qu’un certain laxisme à l’égard des terroristes perdure. La semaine dernière, un juge bruxellois a ainsi refusé de priver un homme de liberté alors qu’il venait d’être condamné pour participation à un groupe terroriste et qu’il a reconnu avoir décapité un homme en Syrie. Le coupable circule donc librement dans Bruxelles.

Iliass Khayari, 25 ans, a été mis sur écoute. Lors d’une conversation téléphonique dont Het Laatste Nieuws a pu prendre connaissance, il reconnaît avoir décapité un homme. “C’était un hérétique”, se justifie-t-il auprès de son correspondant. “Un ennemi d’Allah. C’est pour cela que je lui ai arraché la tête”.

Lors de son procès, Khayari a été condamné pour participation à un groupe terroriste à cinq ans de prison, dont la moitié avec sursis. Le parquet avait requis son arrestation immédiate mais le juge a considéré cette mesure inutile. Khayari reste donc libre tant qu’il n’a pas épuisé les possibilités d’appel de sa condamnation.

Dès lors, tant que sa condamnation n’est pas définitive, l’homme peut circuler en toute liberté et cela pourrait prendre des mois avant qu’il ne fasse appel. Une nouvelle enquête a été ouverte pour tenter d’éclaircir les circonstances de la décapitation. Elle devrait conduire à un second procès.

Lire sur ►►► 7sur7.BE | Photo : DR

Recherche

Soutenez le mondejuif.info

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer